Arts et Métiers ParisTech
logo
english version

Mes activités de recherche

Recherche post doctorale (LMT Cachan, juin 2001- août 2002)

En continuité avec mes travaux de thèse sur la contribution à la simulation de la mise en forme des thermoplastiques par injection, j'ai poursuivi ma recherche au LMT de Cachan avec A. Poitou sur des aspects théoriques relatifs aux développement de modèles basées sur des concepts thermodynamiques pour décrire la cristallisation de polymère induite par son écoulement. De plus, j'ai travaillé également sur un concept formel pour la description du comportement viscoélastique des polymères pour décrire le couplage entre le comportement et les différents aspects physiques.

J'ai participé à la mise en place d'un code de calcul sous la coordination de G. Racineux pour la simulation de la mise en forme des polymères fondus. Les difficultés résolues ici ont porté essentiellement sur des aspects numériques et sur la mise en place d'algorithmes pour traiter des problèmes dans lesquels interviennent de nombreux mécanismes physiques et couplages.

J'ai effectué également une collaboration avec L. Vito de la société Solvay en Belgique et G. Regnier du laboratoire LTVP de l'ENSAM Paris sur des aspects plus appliqués de la mise en forme par injection et les déformées résiduelles. C'est un travail que j'ai effectué tout en encadrant une équipe d'élèves ingénieurs de l'ENSAM.

Recherche menée au laboratoire de Rhéologie (depuis septembre 2002)

Depuis mon arrivée au laboratoire de Rhéologie, je mène mes travaux de recherche sur trois thématiques :

  1. Au sein de l'équipe «Simulation et Création d'Algorithmes Numériques» j'ai travaillé avec J-R. Clermont sur des aspects numériques relatifs au développement de la méthode des tubes de courant et sur d'autres aspects liés aux transferts thermiques dans les procédés. Je co-encadre également dans cette équipe la thèse de A. Chine appliquée à la mise en forme des polymères par les procédés de filage et d'extrusion.
  2. En collaboration avec N. El Kissi et au sein de l'équipe «Mise en forme des polymères» nous avons démarré via le projet de Master de S. Montésino (année 2004) et la thèse de E. Prulière (début en octobre 2004) une étude sur microstructuration induite d'un polymère lors de son écoulement. Cette étude s'appuie sur le développement de techniques spécifiques pour la simulation numérique d'écoulements recirculants complexes et également sur la mise en place d'un dispositif expérimental d'observation et de validation des résultats numériques.
  3. Une grande partie de mon activité de recherche est consacrée à des aspects fondamentaux sur la théorie cinétique des suspensions de fibres et de polymères (suspensions, fondus, LCP, ...). Ce travail se fait en forte collaboration avec F. Chinesta de l'ENSAM de Paris. Différentes études ont été menées sur la recherche de solution stationnaire en écoulement recirculant. Des méthodes déterministes ont été proposées pour substituer les techniques stochastiques.
    La théorie cinétique de suspensions de polymères a été également abordée. Les techniques de réductions dimensionnelles développées ont montré une grande performance pour décrire l'état de la distribution de la conformation avec un minimum de fonctions significatives. Ces travaux s'orientent actuellement vers la description de modèles de type multi-haltère dans des espaces de dimensions très élevées.
    J'effectue l'encadrement de la thèse de B. Mokdad (début en décembre 2004) autour des thématiques de réduction dimensionnelle dans la théorie cinétique des polymères.
    Différents collaborations essentiellement internationales ont été mises en place. Le tableau ci-dessous récapitule les différents collaborateurs et la référence des publications donne une idée sur les thématiques développées :
Collaborateur Université Thématique de la collaboration
R. Keunings Université Catholique de Louvain, Belgique Modèles moléculaires
K. Chiba Université d'Osaka, Japon Suspensions de fibres et modèles réseaux de polymères fondus
E. Cueto Université de Zaragoza, Espagne Couplage micro-macro, méthodes sans maillages
J. Azaiez Université de Calgary, Canada Phénomènes de stabilité, fibres
D. Ryckelynck LMSP, Ensam Paris Réduction dimensionnelle
M. Laso Université de Madrid, Espagne Cristaux liquides